L'Hyper Réalité

by Rayon X

supported by
/
  • Streaming + Download

    Includes unlimited streaming via the free Bandcamp app, plus high-quality download in MP3, FLAC and more.

      €8 EUR  or more

     

  • Compact Disc (CD) + Digital Album

    Artwork : Jissie X

    Includes unlimited streaming of L'Hyper Réalité via the free Bandcamp app, plus high-quality download in MP3, FLAC and more.
    ships out within 5 days
    edition of 500 

      €12 EUR or more 

     

1.
2.
03:59
3.
4.
03:10
5.
6.
03:44
7.
8.
03:49
9.
10.
04:33
11.
12.

about

Fruit d'un travail d'équilibriste entre nos obligations et notre passion,
L'Hyper Réalité est le deuxième album de Rayon X.
Enregistré en plusieurs sessions étalées sur plus de 2 ans et complètement autoproduit, il est l'expression la plus pure de nos sensibilités et nos influences musicales.

credits

released May 10, 2017

Céline X : Chant
Jissie X : Guitare, Choeurs
Fred X : Batterie
Chris X : Basse, Choeurs

Paroles et musiques : Jissie X, sauf :
-Si Tu Cherches : Paroles par Céline X,
-So Long Way : Paroles par Yvan B et Jissie X
-J'Aime : Parles par Seb C et Jissie X

Réalisation et mixage : Jissie X
Arrangements : Jissie X / Rayon X.

Nous remercions nos familles et amis, ainsi que Jean-Louis, Khaled et Vitazik pour leur aide précieuse.


À Corinne, Michel, et Claude.

tags

license

all rights reserved

about

Rayon X Marseille, France

‌Rayon X égratigne, appuie là où ça fait mal et s'en délecte, passe au scanner nos travers, nos émotions, notre condition humaine de façon caustique.

Et ce, en toute objectivité bien sûr.

À vous de voir.
... more

contact / help

Contact Rayon X

Streaming and
Download help

Track Name: L'Hyper Réalité
Paroles : Jissie X

Crois-tu encore que tu m’endors,
Avec tes phrases bien formatées ?
Mon capital confiance,
Est sérieusement entamé.

Tu te crois bien sous tout rapport,
Tes arguments sont périmés.
Prépare-toi à virer de bord,
Le vent pourrait tourner.

Qu’est-ce que tu manigances ?
Quand est-ce que l’on va s’échouer ?
Fais preuve d’élégance,
D’un peu de sincérité.


(Refrain)
Je sors d’un monde idéalisé,
Et je prends de plein fouet,
L’hyper réalité.
Je reviens d’un rêve édulcoré,
Me voilà égaré,
Dans l’hyper réalité.


On va de surprise en surprise,
En cette période de crise.
Et même si tu connais les codes,
T’as la mine un peu grise.

Non, je ne veux pas te pendre,
Je cherche juste à comprendre.
Quand on n’a plus rien à attendre,
A quoi peut-on encore prétendre ?

J'y vois un peu plus clair,
À force d’essuyer des revers.

(Refrain)

On est dans un enfer,
Couleur de paradis.
Un coup de dés, on perd,
Tout ce que l’on bâtit.

Et dans cette atmosphère,
Au relent de folie,
Y’a plus qu’une chose à faire,
C’est trouver la sortie.

Bienvenue dans l’hyper réalité.
Bienvenue, ça vient juste de commencer.

(Refrain)

Bienvenue,
Bienvenue,
Dans l’hyper réalité.
Track Name: Amnésique
Paroles : Jissie X

Il y a des choses qu'on ne s'est pas dites,
Souvent tout va trop vite,
C'est là que ça fait mal,
C'est là qu'on prend la fuite.

On met des poubelles en orbite,
On habite dans des satellites.
On l'a créé, oui, on l'a fait,
Ce monde immonde de plastique.

On a toujours ce qu'on mérite,
Dans cet enfer domestique.
Et on s'endort jour après jour,
Amnésiques.

Si on pouvait stopper le temps,
On serait plus des survivants,
Pris dans les sables émouvants.
Si on pouvait stopper le temps,
Si on commençait maintenant,
Renaître dans un monde de vivants.

On est là que pour faire du fric,
On voit même plus que tout s'effrite,
Ça fait des siècles qu'on dynamite,
Ce qui nous gène, qui nous irrite.

Toutes ces bagarres pathétiques,
Sur des sujets fantomatiques,
Ne sont que mensonges médiatiques,
Écrans de fumée narcotiques.

Si on pouvait stopper le temps,
(Si on pouvait, si on pouvait)
On serait plus des survivants,
Pris dans les sables émouvants.
Si on pouvait stopper le temps,
(Si l'on pouvait, si on pouvait)
Si on commençait maintenant,
(Si on commençait maintenant)

On a toujours ce qu'on mérite,
Dans cet enfer domestique,
On oublie ce dont on hérite,
Amnésiques.

On est, on est amnésique.

Si on pouvait stopper le temps,
On serait plus des survivants,
Pris dans les sables émouvants.

Si on pouvait stopper le temps,
Un petit peu de temps en temps.

Si on pouvait stopper le temps,
On serait plus des survivants,
Pris dans des sables émouvants.
Si on pouvait stopper le temps,
Si on commençait maintenant,
Maintenant.
Track Name: Si Je Pars Demain
Paroles : Jissie X.

Dommage que t’ais le cœur verrouillé,
Comme une banque suisse, comme un vieux coffre rouillé.
J’ai plus les clefs, je dors sur le palier.

Je comptais refaire un comeback,
Je revois tout ça en flashback.
On s’est raté de quelques milliers d’années.


(Refrain)
Et si je pars demain,
Est-ce que t’auras gagné ?
Regarde dans tes mains,
Est-ce que c’était marqué ?
Et si demain matin,
Je devais m’envoler,
Ouvrirais-tu les yeux,
Avant de tout gâcher ?


J’attendrai que tu m’ouvres enfin.
J’attendrai que tu meures de faim.
C’est maintenant, maintenant ou jamais.

On est coincés dans cette histoire,
Sans même s’en apercevoir.
On est sorti de notre trajectoire.


(Refrain)

Et si je pars demain ?
Et si je pars demain ?


Et si je pars demain,
Est-ce que t’auras gagné ?
Regarde dans tes mains,
Ce qu’il y a de marqué.

Et si je pars demain ?
Track Name: J'Aime
Paroles : Seb C et Jissie X

J'ai perdu l'ivresse en me brulant la peau,
Rattrapé de justesse sur le fil d'un couteau.

J'ai rompu ma laisse, froissé mon ego
Oublié ton adresse, jeté ton numéro.

Et sans doute par faiblesse, ou bien par sagesse,
J'ai mis le compteur à zéro.

Et malgré toutes nos errances
Nos moments de doute,
Et nos différences.

J'aime, j'aime, j'aime,
Lorsque tous nos liens se déchaînent.
J'aime, j'aime.

Combien de tes héros, héroïnes androgynes,
On détruit tous mes rêves et tous mes idéaux ?

Et combien de victimes de tes phrases assassines,
Continuent d'habiter dans tes romans photos ?

Et sans doute par faiblesse, ou peut-être par sagesse,
J'ai réécris le scénario.

Et malgré toutes nos créances,
Nos moments de doute,
Et nos doléances.

J'aime, j'aime, j'aime,
Lorsque tous nos liens se déchaînent.
J'aime, j'aime,
Lorsque ma pensée se fait tienne.

Chéri, dès à présent conjugue moi au passé,
Tu sais notre futur est largement périmé.
Y'a plus de trace de toi dans mes circuits déprimés,
Arrêt total du coeur, et mémoire effacée.

Et malgré toutes nos errances
Nos moments de doute,
Et nos différences.

J'aime,
J'aime,
J'aime,
Lorsque tous nos liens se déchaînent.
J'aime,
J'aime.

J'aime aussi entendre hurler les sirènes,
J'aime, quand nos larsens entre en scène.
J'aime aussi voir débarquer les aliens,
J'aime, j'aime.
Track Name: Si Tu Cherches
Paroles : Céline X

Si tu cherches une fille un peu trop bien rangée,
Passe vite ton chemin, pour toi c'est pas gagné.
Si tu cherches une fille poupée inanimée,
Regardes ailleurs, tu sais, moi j'suis du genre gonflée.

Viens pas jouer.

(Refrain)
Demande à la lune, elle connait le pire en moi.
Demande à la lune, pourquoi tout est si froid en moi.

Chez moi, côté pile, tout est presque parfait.
Mais comme tout le monde, j'ai ma face cachée.
Je cherche dans les astres mon identité,
Je cherche toujours plus haut pour trouver ma vérité.

Viens pas jouer, non.

(Refrain)

Non je promet pas, un conte de fée.
Je suis lunatique, tu devras t'habituer.

Mais qu'attends-tu de moi ? Mais qu'attends-tu de nous ?
Est-ce que tu cherches une fille pour accrocher à ton cou ?
Comme un trophée de chasse pour faire pâlir les jaloux ?

Si tu me cherches, si tu me cherches.

Décroche moi la lune, et je partirai avec toi.
Décroche moi la lune, et c'est toi qui me croqueras.

Tu cherchais une fille,
Tu cherchais une fille,
J'ai croisé ton chemin.
Track Name: Je Veille
Paroles : Jissie X.

Même si je vois en toi, bien plus qu’une ennemie,
Tu es bien malgré moi, la complice de mes nuits.
Dès que le jour s’en va, que tu guettes dans l’ombre,
Je sais que tu es là, que tu creuses ma tombe.


(Refrain)
Insolente insomnie, fidèle ennemie,
Qui habille mes nuits, de si lentes agonies.
Incessante insomnie, silencieuse ennemie,
Qui consume ma vie, au bord de l’asphyxie.


Je vois passer les heures, chaque minute, chaque seconde,
Au rythme de mon cœur, qui cogne entre deux mondes.
Je me bas contre moi, en bon soldat de l’ombre.
Trébuchant sous la croix, je tombe…


(Refrain)


Jusqu’au petit matin, toutes les nuits c’est pareil.
S’échappent entre mes doigts, les brumes du sommeil.
Comme une sentinelle, je veille, je veille.
Attendant de tomber, dans les bras de Morphée.

Je veille.


(Refrain)


Insolente insomnie…
Incessante insomnie,
Qui consume ma vie.
Track Name: Le Couteau Dans La Plaie
Paroles : Jissie X.

Je voudrais vous parler, c’est vrai à ma façon,
De ceux qui vivent pas comme des moutons.
Ceux qu’vous verrez jamais, passer à la télé,
Qui ont d’autres choses à faire, que d’s’écouter parler.

Je voudrais vous montrer ceux qui crèvent dans l’ombre.
Qui vivent sous les bombes, et qu’on a oublié.
Et toutes celles et ceux, qu’on n’interroge jamais,
De peur qu’ils aient quelque chose, à révéler !


Tourner le couteau dans la plaie,
On dirait que ça me plait.
Tourner le couteau dans la plaie,
Puis se regarder saigner.
Tourner le couteau dans la plaie,
Le destin de l’humanité.
Tourner le couteau dans la plaie.


Je voudrais vous parler, toujours à ma façon,
De toutes celles et ceux qui nous prennent pour des cons.
Qui viennent pavaner quand ils ont tout planté,
S’auto féliciter de nous avoir scalpé.

Ceux qui vendent de l’humain comme matière première,
Qui te brisent les reins au nom de l’industrie,
Les mêmes qui demain, t’enverront faire la guerre,
Et encore il faudrait que tu leur dises merci.


Tourner le couteau dans la plaie,
On dirait que ça me plait.
Tourner le couteau dans la plaie.


J’entretiens ma blessure,
Au plus profond de ma nature.
Pas de point de suture,
Point de rupture !


Tourner le couteau dans la plaie,
Tourner le couteau dans la plaie.
Dans la plaie.

Tourner le couteau dans la plaie.
(Tourner le couteau dans la plaie)
Tourner le couteau dans la plaie.
Puis se regarder saigner.
Tourner le couteau dans la plaie,
(Tourner le couteau dans la plaie)
Tourner le couteau dans la plaie.


Tourner, tourner, tourner,
Condamnés pour l’éternité.
Track Name: C'est Ça
Paroles : Jissie X.

C’est la foire mes agneaux,
Le monde est en promo !
Prenez vite un chariot,
Y’aura pas de cadeaux !

Au rayon charlatans,
Charles attend le client.
Ses amis financiers,
Ont flairé le bon plan !

Tout va bien, tout va bien,
Selon les dirigeants.
Alors que l’industrie produit
Des clochards à plein temps.

Pour que l’action remonte,
On vire les figurants.
Et lettres de licenciement,
Pour tout remerciement.

On dirait qu’on n’est vraiment pas dans le même monde.

(Refrain)
C’est ça, c’est ça,
L’héritage de ma génération.
C’est ça, c’est ça,
La rage d’être pris pour des cons.
C’est ça, c’est ça,
Otages de vos aberrations,
De vos aberrations.

Venez sur notre site,
Mesurer la faillite.
On donne des leçons,
Sur europe.cons.

Ce qui compte maintenant,
C’est de sauver les apparences.
Ce que font les puissants,
Dans la plus grande indifférence.

On voit bien qu’on n’est vraiment pas du même monde.
On voit bien qu’on est tous en train de se faire tondre !


(Refrain)


Votre impertinence, nous pourrit l’existence.
Toute cette arrogance, finira aux urgences.


(Refrain)


C’est ça.
Track Name: Je Ne Supporte Plus
Paroles : Jissie X.

Je n'aime pas qu'on me dise quoi faire,
Ce que je dois penser, qui je dois détester.
Je ne veux pas respecter vos frontières,
Négocier avec vous quel dieu il faut prier.

Je ne veux pas qu'on m'impose des idées,
Sur ce qui est beau, sur ce qui est laid,
J'ai passé trop de temps à vous écouter
Tourner en boucle comme le hit de l'année.

(Refrain)
Je ne supporte plus tous vos commentaires,
Sur c'qu'il est bien de faire ou de ne pas faire.

Je ne veux pas qu'on me dise ou aller,
Comment j'dois m'habiller, à quelle heure aller pisser.
Je ne veux pas me laisser emprisonner,
Et être menottée par vos belles idées.

Je me fous de toutes vos banalités.
Vos avis d'experts, j'en ai rien a cirer.
Vous manipulez notre crédulité.
Mais profitez-en bien car vos jours sont comptés.

(Refrain)

Je ne supporte plus, je ne supporte plus,
Je ne supporte plus, je ne supporte plus !

(Refrain)

Je ne supporte plus tous vos commentaires,
Sur ce qu'il est bien de faire ou de ne pas faire.
De toutes vos leçons, on n'en a que faire,
Regardez-vous, y'a pas de quoi être fiers.

Je ne supporte plus.
Track Name: So Long Way
Paroles : Yvan B et Jissie X.

Je marchais sans faire de bruit,
Le doute m’envahit.
Je ne pouvais qu’obéir,
Quand au nom de mon pays,
Il fallait tout détruire.
Mais tout ça profite à qui ?


(Refrain)
It’s a long, long, so long way.
Est-ce que quelqu’un nous aurait donc menti ?
(Long, long, so long way)
La télé n’avait pas tout dit.
(Long, long, so long way)
Ici il n’y a jamais de répit,
Quand la mort nous lance un défi.


J’ai tué des femmes aussi.
Les enfants n’ont plus d’habits.
Faut continuer la boucherie.
Il ne faut pas trop réfléchir,
Nos faux pas pourraient nous nuire.
Les ordres sont tombés, il faut tout nettoyer.


(Refrain)


On reconstruira des cités,
Plus classes, plus chères,
Mieux fréquentées.
L’économie sera relancée,
C’est ce qu’on dit.

On m’pousse on m’dit,
Vas-y petit.
Mais moi j’veux pas crever ici
Je me fous du prix du baril.


(Refrain)
Track Name: Ça Sent Le Brûlé
Paroles : Jissie X.

J’ai vu des hommes et des femmes se haïr, s’cracher dessus et se trahir,
Afficher des sourires numérotés, bref, ce qui ce fait de pire.

Ils sont prêts à se faire la peau, pour servir un peu plus leur ego,
Pour leurs ambitions mégalos, ils doivent te convertir.


(Refrain)
Qu’est ce qu’on fait ?
Et maintenant, qu’est-ce qu’on fait ?
Et maintenant où on va, en avant la fiesta, on est pieds poings liés.
Et maintenant qu’est ce qu’on fait ?
Et maintenant où on va ?
Quand on voit ce qu’on a passé pour en arriver là, comme ça sent le brûlé.


Ils se présentent comme des hommes du présent, méprisant les hommes de demain,
Poursuivant leur fuite en avant, comme, s’il n’y avait pas d’après.

Dans l’unité les divisions se créent, on doit étouffer les affaires des fonds secrets.
On fait du show on passe à la télé, et on nous dit : «ça va changer ! ».


(Refrain)


Il suffit pas d’avoir l’profil du gendre idéal.
Quand la demeure est en péril, ça risque de faire mal.
Alors vos bagarres infantiles on en a plutôt marre.
Vos comportements de reptiles, et tout ce qui nous sépare.

Ca sent le brûlé.


(Refrain)


Ça sent le brûlé…
Le brûlé.
Track Name: Je Veux Passer à la Télé
Paroles : Jissie X.

Quoi de plus moderne,
De plus emblématique,
Que la religion cathodique ?

Il faut que je me démène,
Que je me donne de la peine,
Pour être la plus médiatique.

Comme un putain de rat,
De laboratoire,
Prêt à aller à l’abattoir.

Donnez-moi une chance,
Et dans ma déchéance
Je ferai exploser l’audience !


(Refrain)
Je veux passer à la télé.
À la télé réalité.
Allez viens ici, et va là-bas,
Et fais pas ci, et couche toi là.
Moi j’irai jusqu’au bout,
Moi je suis prête à tout,
Je veux passer à la télé !


Experte en racolage,
Faussement pudique, carrément barge,
Je dois grimper dans les sondages.

La route sera longue,
Mais pour sortir de l’ombre,
J’ai tout ce qu’il faut dans mes bagages.

Pour être persuasive,
Au téléobjectif,
J’ai d’l’explosif dans mon soutif !

Deux arguments bien addictifs,
Pour faire fantasmer le collectif.
Du lucratif ? Affirmatif !

Je veux passer à la télé.
A la télé réalité.


(Refrain)


Moi aussi je veux être une star,
Être en photo avec Johnny.

Que tout le monde sache que je me couche tard,
Qu’on m’a retiré mon permis.

Je veux claquer des photographes,
Distribuer des autographes.

J’veux être en photo dans voilà,
J’veux être partout où on me voit.

J’veux être dans tous les scandales,
En première page dans le journal.

Et c’est maintenant ou jamais,
Car dans six mois j’serai oubliée !!!


(Refrain)


Je veux passer à la télé !
Et puis pouvoir mourir après !